INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT OU A UNE JOURNÉE DU CHAMPIONNAT

Pour vous inscrire en ligne, vous devez vous enregistrer et être connecté ! Pour cela, cliquez sur "Connexion".
En cas de difficulté d'inscription, merci de prendre contact avec la ligue.

CALENDRIER 2024

calendrier ligue 2022

Cette première épreuve du Championnat Régional d’Ile de France s’avérait très concurrentielle avec finalement 140 participants à Angerville prêts à en découdre, d’autant que ce nombre se répartit dorénavant sur peu de catégories, puisqu’il ne reste que 5 grilles de départpar - toutes fédérales - et 6 catégories sont récompensées avec un classement des KZ Master/Gentleman distinctif.



Le coup d’envoi des compétitions précoces toujours plus nombreuses avait déjà permis de s’aguerrir pour nombre de concurrents et cela était perceptible. En effet, les groupes de leaders qui ont imprimé le rythme étaient en partie prévisible hormis peut-être les Master-Gentleman qui démarraient pour la plupart. En plus, l’interclubs avait servi de répétition générale.
L’épreuve s’est déroulée dans des conditions plus clémentes que prévues le samedi (essais, chrono et une manche par catégorie) mais la pluie attendue est bien tombée la nuit venue, se poursuivant dimanche en matinée, les pneus pluie devenaient indispensables pour ceux autorisés. Le paddock (Teams et parents) semblait satisfait de se voir proposer un horaire finissant tôt. Conditions extérieures mitigées, importance de la concurrence, teams impliqués, concurrents redoublants majoritairement connus, ce lever de rideau ressemblait fortement à celui de l’an passé, sauf que beaucoup ont changé de taille, de poids ou de matériel !

En Mini 60, le large plateau incorporait heureusement des « Rookies », des compétiteurs désireux de progresser après leur année de découverte et des pilotes maintenant déjà « expérimentés » à leur niveau mais parmi les leaders, certains ont fait un bond en avant notable pour se mêler à la lutte aux avant-postes. Encourageons-les à persévérer et surtout ne pas se décourager au moindre écart qui fait perdre des places ou au vibreur pris trop généreusement, chaque point glané est déjà un acquis. La Nationale avait fait le plein avec un surcroit d’engagés de dernière semaine, nous obligeant à prévoir des séries (41 présents). Si ce nombre devait s’accroitre même légèrement à Anneville, une consolante pourrait être proposée.
Deux (C. Soer & G. Miquet) des trois lauréats 2023 de Mini 60, étaient de nouveau en lice (le 3è est passé en Nationale). En Nationale…le top 10 sauf L. Comyn passé en Sénior est de nouveau partant en confrontation direct, une revanche en somme. C’est en Sénior que le mixte offre une large revue d’effectif entre Rotax et IAME, entre nouveaux et redoublants. En KZ2 on notera deux transfuges notoires (licenciés dorénavant en Ile de France), il manque néanmoins, avouons-le, quelques « anciens » de plus de 31 ans dont le Champion master sortant. Paul David pilote bien connu endosse cette saison le rôle de favori dans ce sous-groupe.Attention, très prochainement une question sera envoyée aux concurrents KZ via un autre communiqué.

Résumé succinct des performances par catégorie ;

Mini 60 : 29 postulants. Carton plein pour Carsten Soer impérial et qui s’échappe en finale. Toutefois première ligne à l’issue des manches, le jeune Noam Thiebault s’est mis en évidence. Contestant le leadership de Soer, il profite d’un écart de ce dernier en conditions précaires pour s’envoler en préfinale. Sa finale a été plus difficile dès le départ mais bien coaché, il a montré sa pointe de vitesse. Noah Sy (sauf en finale out) et Gabin Miquet ont montré qu’il fallait compter sur eux, mais celui qui a profité de la moindre faute d’un adversaire fut Zack Zhu (Podium). N’oublions pas les prestations d’Ethan Bailly pas toujours récompensées de ses efforts ou de Luka Stanic plus discret mais qui finalement se place régulièrement. Mention spéciale à Maël Monteiro peu en verve jusqu’au dimanche après-midi et qui se réveille pour remonter 10 places et à Eli Kanuty Dechitel qui fait mieux. A l’abandon en préfinale il se déchaine et glane 19 places en finale.

Nationale : Une manche remportée par Tom Spirgel, une par Oscar Goudchaux et une par Owen Baroni, ce partage semblait prévaloir des forces en présence, mais en fait il fallait compter sur Pablo Esteves et Hugo Lacroix pour contrarier cette hiérarchie et s’immiscer. O. Goudchaux paraissait dominer son sujet depuis les chronos, il partait en préfinale devant, avant qu’Esteves ne recolle peu à peu et lui dispute ce round, n’échouant que de 2/10è sur la ligne. C’était serré aussi entre Rayane Bourguignon, Johan Zlobinski, Mathis Aumaitre, Baroni, Lacroix et Spirgel, le classement officiel lié en partie au positionnement du carénage. En finale, c’est à mi-course que Spirgel recollait à Goudchaux. Il le dépassait au 10è passage et s’envolait. A l’inverse Esteves alors 3è et pressant, manquait de « tomber » il perdait 8 places. On retrouvait ensuite ces mêmes protagonistes en pointe mais de manière plus disparate. Oscar prend donc le commandement du classement général.

Sénior : 31 concurrents en piste. A titre de comparaison en 2023, lors de la 1re journée à date identique, 19 Sénior et 16 Rotax étaient engagés. Un périmètre à évaluer dans toutes les Ligues pour constater l’évolution réelle des plateaux. Louis Comyn et Ethan Pharamond, reprennent leurs bonnes habitudes (Adversaires et coéquipiers en 2022), avec Hugo Pages (meilleur Rotax), ils semblaient les pilotes forts de la catégorie. On les pointe d’ailleurs ainsi au départ de la préfinale mais cela va malheureusement mal se dérouler pour Pages. Louka Desgranges, concurrent hors Championnat reste au contact des deux leaders. Très souvent proches, Mathilde Habrant et Gabin Leuillet ont roulé aux avant-postes tout le week-end et ils ont su profiter de la moindre erreur de leurs adversaires. Finalement deux fois 4è, la féminine marque au classement général des gros points. Autre concurrent à suivre dorénavant, Alexandre Delot en embuscade en préfinale, il s’est infiltré pour recueillir le podium de la finale. Emeric Got -hors Championnat- a également été dans le peloton de tête. Pages a remonté 7 places en finale.

Master-Gentleman : Ludovic François, semblait imbattable, meilleur chrono, il remporte ses deux manches mais c’était sans compter sur Normann Crochet. Curieusement c’est peut-être la catégorie qui sur la piste plus qu’humide (Manche 2 et Préfinale) a offert le plus de figures modifiant la hiérarchie ou les écarts. Les deux leaders s’échappaient néanmoins en préfinale laissant à des années-lumière les poursuivants et si François premier leader recollait à Crochet après une petite faute, il ne parvenait pas à le déborder sur la Ligne. Christophe Auger avait prévenu, il se ferait remarquer, isolé il termine 3è. En finale, dans son pare-chocs, François ne parvient jamais à trouver l’ouverture sur Crochet. Auger aurait dû plus se méfier, au 13è tour, Didier Barth le surprend, et bien qu’il essaye de reprendre son bien il échoue pour 3/10è.

KZ2 : Arthur Lehouck meilleur chrono et Nicolas Masle deux manches empochées composaient la première ligne de la préfinale. Enzo Valente suivait Masle avant de le déborder après 4 tours et le lâchait quelque peu. Derrière, les conditions aidant, la physionomie entrevue le samedi était remise à plat, Antoine Broggio (le Champion sortant) perdu samedi et Paolo Besancenez pas mieux en set-up, se relançaient et offraient un super duel, devant Vincent Wanegue et Arthur Lehouck. Paul David lui aussi revigoré, débordait et résistait à Léo Poncel qui découvre le KZ et qui s’est bien battu même s’il ne marque pas autant que son énergie le supposerait. En finale, Valente parait s’envoler puis Masle finit très fort mais c’est trop tard. Lehouck s’est très vite intercalé entre le duo cité et les autres poursuiteurs Besancenez, Wanegue, Broggio, etc. Antoine Lacoste précède Paul David (1re Master). Emmanuel Galichon et Maxime Moreau complète ce podium M/G.
Jean-Christophe Bourlat

Rendez-vous, les 6 & 7 avril à Anneville, seconde épreuve du Championnat de Ligue IdF

ligue j1 2 min  ligue j1 3 min

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Championnat Régional d'Ile de France : Les pilotes titrés en 2023

images/stories/champions-2023/carsten-soer-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/carsten-soer-min.jpg?width=640&height=427

Carsten SOER

MINI 60

Carsten SOER
images/stories/champions-2023/tom-spirgel-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/tom-spirgel-min.jpg?width=640&height=427

Tom SPIRGEL

NATIONALE

Tom SPIRGEL
images/stories/champions-2022/comyn.jpg

Xavier DIAS

SENIOR

Xavier DIAS
images/stories/champions-2023/ludovic-francois-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/ludovic-francois-min.jpg?width=640&height=427

Ludovic FRANCOIS

MASTER-GENTLEMAN

Ludovic FRANCOIS
images/stories/champions-2023/enzo-valente-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/enzo-valente-min.jpg?width=640&height=427

Enzo VALENTE

KZ2

Enzo VALENTE
images/stories/champions-2023/alexis-roger-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/alexis-roger-min.jpg?width=640&height=427

Alexis ROGER

KZ2 MASTER

Alexis ROGER
images/stories/champions-2023/hugo-pages-min.jpg#joomlaImage://local-images/stories/champions-2023/hugo-pages-min.jpg?width=640&height=427

Hugo PAGES

ROTAX

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Unknown
Unknown
Accepter
Décliner